En 2002 j’ai claqué la porte de la FNACA !

Publié le par pierre

Ancien d’Algérie (62/2B) Tindouf, Tinfouchy, Béni Abbés, et pour terminer Béchar.
Je ne suis pas d’accord sur le fait que la guerre d’Algérie s’est terminée le 19 mars 1962 (il s’agissait d’un cessez le feu) et surtout pas de la fin de la guerre.
 
En 2002 j’ai claqué la porte de la FNACA aux mains d’un certain Vladislas Marek, avec qui j’ai eu quelques mots durs au sujet de la prétendue fin de la guerre en Algérie qui en réalité s’est terminé en juillet 1964 après le départ du dernier soldat Français et pas avant, pour preuve et selon le ministère en charge de l’affaire c’est 28 accrochages qui se sont produit après le 19 mars 62, en 1963 alors que j’étais à Béni Abbés j’ai été victime de l’un de ces accrochages, je ne dois d’être à ce jour encore en vie qu’à la réaction qui m’a permise de me soustraire du bourbier ou j’étai cela c’était passé à la piscine de cette Oasis.
 
A peu prés à la même époque j’ai eu le douloureux privilège de transporter la dépouille mortelle d’un jeune appelé qui avait perdu la vie sur la route (entre Béchar et Béni Abbés) qui le menait vers sa nouvelle affectation (Béni Abbés) il n’y est jamais parvenu vivant. Arrêtons de dire que la guerre s’est terminée le 19 mars 1962, nous savons, nous, que ce n’est pas vrai. Pour toute reconnaissance nous n’avons droit qu’à un bout de papier ou il est écrit : "République Française. La Nation reconnait les services rendus à la France par Mr XXX qui a participé à des opérations militaires sur le territoire de l’Algérie (en petites lettre après le 2 juillet 1962)."
C’est là toute la reconnaissance de la France (Merci Mr Jospin pour votre bonté).
 
J’ajouterai que j’avais 19 ans lorsque je suis parti pour l’Algérie et 20 ans lorsque je suis revenu donc j’étai mineur (la majorité étant à l’époque à 21 ans. La convention de Genève interdisait l’utilisation de soldats mineurs en territoires en guerre, combien d’appelés mineurs depuis le début du conflit (1956) ont été envoyés se faire tuer ?
Merci Mr Mitterrand en charge du conflit en tant que ministre de l’Intérieur au début de la guerre, ce que je déplore c’est que même l’administration de, De Gaulle a continuée à utiliser des mineurs.

 

 

Christian-Bernard VIDAL
 

 

Publié dans PIEDS NOIRS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thiodet Jean claude 13/03/2011 12:28


D'accord en ce qui concerne le 10 mars. Mais tant en 14 qu'en 43 les hommes ont été apples bien avant leur majorité alors à 21 ans pour aller se battre pour la France.


RDA 16/03/2011 14:15



Oui, c'est exact... mais il s'agit du point de vue de l'auteur...